In situ

L’atelier est ce lieu à moi où je peux décider de tourner le dos à la fenêtre pour méditer et où il arrive que je me mette soudain à peindre sans en avoir eu l’intention. Tout y est présent, en attente, en devenir, et tout y est possible. J’ai appris à m’y enfermer pour me sentir libre et affranchie.

J’y peins, écris, lis, doute et laisse le temps faire le lien entre tout cela.

Ce que je préfère, c’est me mettre en situation d’y être happée par surprise et, sans préméditation, commettre l’acte de peindre comme je respire.

D’intuitions en perceptions, d’apprentissages en transgressions, toujours je me suis sentie humble transmetteur d’énergie et toujours j’ai été étonnée de ce qui se passait tout au bout de ma main, bien au-delà du pinceau ou du fusain.

Maintenant

Depuis la création de mon atelier personnel dans le Vexin, je peux oeuvrer comme bon me semble. Sans autre contrainte qu’un emploi du temps partagé entre mes travaux personnels et la gestion de mes cours privés, collectifs ou particuliers.

J’évolue dans la conception même de l’oeuvre d’art ainsi que dans la transmission vers ceux qui souhaitent s’en approcher. Spectateurs, collectionneurs, apprentis.

J’aime autant travailler selon mes aspirations que guidée par des impératifs de format, d’espace, de technique.

Retrouvez l’intégralité de sa biographie ici.